Vintage Game Collection

Le petit musée numérique de la culture vidéoludique

Prince of Persia

Les mécanismes ont pas mal changé depuis la fin de la trilogie des Sables du Temps. A commencer par l'absence de Game Over grâce à Elika, princesse magicienne qui vous rattrapera et vous renverra sur la plate-forme d'où vous avez pris votre élan. Cette jeune fille vous accompagnera car elle a pour mission de purifier les ténèbres qui se sont installées sur le royaume. Elle sera aussi utile pour de nombreuses acrobaties dans les airs comme les sauts prolongés ou les attaques sur les monstres. Et concernant les combats, il ne faut pas s'attendre à retrouver les mêmes principes qu'avant. Déjà on ne combat qu'un seul monstre à la fois. Puis il faut plus jouer sur les combos pour parvenir au coup fatal. Mais les animations donnent droit à une chorégraphie fort jolie. Les décors sont de vraies peintures et le rendu si particulier du jeu vidéo, à la fois poétique et esthétique, joue donc en faveur du titre d'Ubisoft. Comme la jouabilité est aussi réussie dans les nombreuses phases de plates-formes que les combats, on prend beaucoup de plaisir à errer dans ce monde ouvert et immense. A moins d'être frustré par le renouveau de la série, Prince of Persia est un beau cadeau de Noël pour 2008. [7/10].